Avis d'expert : La communication unifiée s'étend dans l'entreprise

Partager

Nanterre, le 15 Février 2012,

Version PDF

De nos jours, la convergence entre les différents moyens de communication est une réalité à laquelle les grands éditeurs du marché et du monde de l’open source nous convient en permanence. Microsoft, IBM, Cisco, Oracle et les autres mêlent de plus en plus à l’informatique dite traditionnelle les moyens de communication. Le système d’information est donc plus que jamais un axe de productivité majeur pour l’entreprise.

Il connaît aujourd’hui une forte mutation en agrégeant les briques informatiques, réseaux, communication et télécoms. Nous entrons donc de plain-pied dans l’ère de la communication unifiée. Cette dernière consiste à faire interagir dans un ensemble unique les outils de communication, les solutions collaboratives et les applications de l’entreprise.

Cette profonde évolution touche donc des aspects purement techniques, mais également organisationnels. Ainsi, la répartition des rôles évolue. Les interlocuteurs des sujets téléphonie ne sont plus les traditionnels services généraux, mais les Directions des Systèmes d’Information. L’outil de communication passe donc dans le giron des DSI qui le font cohabiter et interagir avec l’ensemble des applicatifs et infrastructures composant le système d’information.

L’enjeu des entreprises est donc d’intégrer, dans une approche traditionnelle qui part du poste de travail jusqu’à l’infrastructure complète du système d’information, la partie communication et téléphonie qui va du poste téléphonique ou du « soft- phone » jusqu’à l’infrastructure complète de l’environnement de communication. Attention, la communication ne s’arrête pas à la téléphonie, elle prend aussi en compte les systèmes de conférence, qu’ils soient audio, vidéo, via le web et les périphériques associés. Il faut également intégrer, la communication instantanée, la messagerie et enfin les outils collaboratifs.

Grâce à ce maillage étroit entre le SI et les solutions de communication, il est alors possible de réaliser de nombreuses opérations génératrices de productivité immédiate pour l’entreprise et donc  d’optimiser ses processus organisationnels : connecter l'annuaire d'une messagerie ou le LDAP d'une entreprise avec les infrastructures IP, créer une interface entre des applications métier et des solutions de communication sous IP….

Le marché de la communication unifiée est donc un marché de masse promis à un avenir radieux. Ainsi, selon le cabinet IDC, sur la région EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique), le marché a atteint 5,7 milliards de dollars en 2010 et devrait croître jusqu’à 16,6 milliards en 2015.

L’évolution des matériels, des offres de service associées et des technologies vont donc continuer de porter le marché de la communication unifiée. A terme, cette convergence d’innovations va permettre à l’entreprise d’être toujours plus connectée et performante et de faciliter les échanges en interne, en externe… Cela se traduira par des gains opérationnels majeurs pour les entreprises.

 

Eudes Olivier ROBERT, MVP Lync au sein d’ITS Group